vie sans tv mesideesnaturelles

Ma vie sans TV

Non mais allô, on est en 2016 et tu n’as pas de TV?!

Tout à commencé par le cambriolage de mon appartement durant la nuit du 24 au 25 décembre 2013. Parmi les nombreux biens volés, il y avait ma télévision. Je suis restée sans TV quelques semaines jusqu’à ce que l’assurance fasse son job et que je puisse racheter ce que l’on m’avait volé.
Je n’ai jamais beaucoup regardé la télé, quelques semaines sans ne m’ont donc pas tué. Parfois j’avoue que les soirées seules m’ont parues longues, me vautrer devant un programme débile m’aurait fait passer le temps laver le cerveau et une compagnie. Mais, finalement, c’est bien tout… Malgré le fait que je ne sois pas très TV, j’ai quand même ressenti que je pouvais faire encore plus de choses intéressantes en en ayant pas du tout. Cela permet de libérer du temps pour travailler sur des projets personnels, apprendre une langue étrangère, lire, aller au musée, appeler les copines, la famille…Bref les possibilités sont infinies. Au final, un peu naturellement, j’ai décidé de ne pas racheter de téléviseur.

Aujourd’hui cela fait plus de 2ans qu’une TV n’est pas entrée chez moi et je vous rassure je vais très bien ! Je me sens plus libre, moins polluée et influencée, je ne regrette pas, la télé ne me manque pas et surtout pas ses pages de pub. J’ai toujours trouvé les publicités trop nombreuses, puis de plus en plus longues et de moins en moins réussies. Elles constituent un fort appel à la consommation matérielle et alimentaire, elles martèlent nos esprits jusqu’à bien y rentrer et inconsciemment lors des prochaines courses on cède à la tentation des ses produits vus dans les pubs. En plus de cela, je pense ne rien rater en n’ayant pas de télé, car les rares fois où, chez l’amoureux, nous décidons de regarder la TV il n’y a jamais rien d’intéressant. Même les programmes destinés à l’information ne racontent, finalement, que ce qu’ils veulent. Bien souvent, ils aiment les scénarios catastrophes, les mauvaises nouvelles et les banalités dont on se moque désolée Robert mais que tes tomates soient rouges ou vertes on s’en fout. J’aime autant acheter un bon journal pour rester informée de l’actualité. Pendant 10 minutes on se refile donc la télécommande à celui qui trouvera THE programme, souvent en vain. On finit toujours par se rabattre sur un DVD.

vie sans TV mesideesnaturelles

Les aspects positifs d’une vie sans télé:
• Libération de l’esprit
• Libération de temps
• Refus de l’aliénation
• Démarche écologique
• Réduction des coûts
• Gain en lien social

Ne pas posséder de télé constitue pour moi une démarche écologique. La production de cet appareil et l’acheminent vers le point de vente ont nécessité de l’énergie, de plus, cela me permet de diminuer ma consommation d’électricité. Enfin, les écrans plats sont très difficiles à recycler et leur déchets à être valorisés. Dans un écran LCD il y a des tubes fluorescents qui contiennent du mercure qui est un élément toxique pour l’environnement et pour l’homme. Pour l’instant on n’a pas trouvé mieux que le démantèlement manuel.

En plus d’être écologique, la démarche est aussi financière (fini la redevance TV, les abonnements aux chaines, le renouvellement de l’appareil) mais aussi sociale puisque le lien social s’en trouve renforcé. Au lieu de regarder la télévision on sort, on appelle des amis, on a une vie de couple plus saine car elle laisse une plus grande place à la discussion ou aux activités de couple. Faire la cuisine à deux peut être un bon moment. Enfin, cela peut paraitre un détail mais la TV influe sur l’agencement intérieur car le canapé doit faire face à la télé. Mon canapé est désormais ou bon lui semble, je peux changer la disposition de mon salon avec moins de contraintes. Mais la place que je préfère est face à la fenêtre, regarder les mésanges qui viennent picorer dans les boules de graisses et de graines que j’ai croché dans le laurier sauvage, c’est bien plus sympa.

Certains ne me comprennent pas, me trouve bizarre, pire, me croient radine. Oui j’ai les moyens de m’offrir une TV seulement je n’en veux pas. Il s’agit d’un véritable choix, de l’adoption d’un autre mode de vie. En décembre 2014, l’INSEE a publié un rapport révélant que les français passent en moyenne 2h19 par jour en semaine devant un écran (télévision, vidéo ou DVD). Je trouve que l’on tue le temps plus que l’on apprend, par exemple lire est davantage intéressant sur plusieurs points. Notamment le maintien ou l’amélioration du niveau d’orthographe, apprendre, faire fonctionner son cerveau, éveiller les sens, c’est également plus sain pour la santé car un bouquin n’abime pas les yeux et n’empêche pas de dormir comme le font les lumières bleues des écrans.

En bref, la télévision n’est pas indispensable à nos vies, bien au contraire ! Pour celles et ceux qui auraient besoin d’une transition ou qui aimeraient continuer de regarder leur sérié préférée, les replay existent.

Et vous, avez-vous une TV ? Vous êtes vous déjà demandé pourquoi vous regardiez la télé ?

signature-mesideesnaturelles

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow and share:

2 réflexions sur “Ma vie sans TV

  1. Laurianne dit :

    Je suis bien d’accord avec toi.
    Je vis sans télé depuis 9 mois et je ne m’en porte pas plus mal : plus de temps pour cuisiner, plus de temps pour écrire, plus de temps pour discuter, partager… bref que du plus ! :)

  2. Blog Consommons Sainement dit :

    J’adhère totalement avec ton raisonnement ! C’est à peu près le même pour moi, je n’ai jamais été habituée à la TV étant petite et ça ne me manque absolument pas aujourd’hui. Lorsque je suis chez des amis et que le moment les pubs arrivent, j’ai tellement de recul que je suis choquée par un grand nombre pubs grotesques et reproduisant beaucoup de stéréotypes !
    Aline, blog Consommons Sainement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *